La capsulite de l’épaule

Aujourd’hui nous allons parler de la capsulite rétractile de l’épaule car c’est une des pathologies les plus fréquentes de l’épaule et que j’ai déjà pu voir chez plusieurs personnes de mon entourage.

Où se situe t’elle? Comment apparait elle? Et pourquoi? Quelles sont les causes de cette pathologie? Comment la soigner?

La capsulite rétractile est localisée au niveau de l’articulation principale, entre l’humérus et l’omoplate. Elle peut apparaitre sans aucune raison mais il y a quelques facteurs qui semblent la favoriser comme:

Le fait d’être une femme, avoir un taux de lipides dans le sang important, avoir du diabète, avoir subi une chirurgie de l’épaule, coeur… ce qui peut amener à une calcification de l’épaule.

La capsulite est bénigne mais très douloureuse, des douleurs qui apparaissent progressivement jusqu’à en devenir insupportable entre 6 à 8 mois et se présente par des raideurs de l’épaule. Des douleurs qui peuvent vraiment être handicapantes pour tous les gestes du quotidien et qui empêchent de dormir. La capsulite peut être présente plusieurs années, entre 1 an et 4 ans. Plus sa prise en charge est longue, plus elle durera.

Pour la soigner, les professionnels vont tenter de calmer la douleur, puis entameront une période de rééducation fonctionnelle de l’épaule. C’est un traitement médicale accompagné de rééducation. Souvent on souhaite essayer d’autres méthodes comme l’acupuncture , l’osthéopathie mais cela n’a pas vraiment d’efficacité. 
Le traitement le plus utilisé pour calmer la douleur est l’infiltration après 
examen et la pose de diagnostic, ou une prise d’antalgiques.

Puis arrive la rééducation par le kiné qui permettra de gagner de l’amplitude.

À noter que, vous devez continuer à utiliser votre bras au cours de la vie quotidienne pour ne pas que la raideur s’intensifie.

 

 

2 thoughts on “La capsulite de l’épaule

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 3 =