Activité physique, mise en contrainte et adaptation.

Activité physique, comment trouver le bon dosage afin d’éviter les blessures?

Pour faire simple, le meilleur moyen de renforcer ses os, c’est de les utiliser.
Les mettre en contrainte, permet de les solidifier. Plus vous les utiliserez, plus ils seront forts et solides. À l’inverse, si vous ne les mettez jamais en contrainte, c’est la que vous allez les fragiliser.

Le corps humain a cette faculté de s’adapter aux différentes situations, aux difficultés qu’on lui impose.

Par exemple, lorsque l’on porte une charge ou que l’on va courir, nous allons créer des microtraumatismes, mais notre corps va s’adapter. Des cellules vont venir nettoyer et réparer, ce qui peut prendre du temps selon les microtraumatismes et c’est du a cette réparation que nos douleurs seront moins fortes et les tissus osseux plus solides.

Seulement, la capacité d’un tissu à s’adapter va dépendre de sa vascularisation.
Des tissus vont avoir une adaptation beaucoup plus rapide que d’autres car ils sont plus vascularisés, comme la peau qui est très vascularisé comparé aux ligaments ou au cartilage qui ne le sont presque pas.

Être inactif est néfaste pour votre corps, mais trop de sport peut être aussi dangereux. Il faut savoir se laisser du temps de récupération, ne pas bruler les étapes, y aller progressivement, régulièrement en respectant des délais d’adaptation. Beaucoup de personnes qui n’ont jamais fait d’activité physique, ou très peu, se mettent d’un coup à courir ou à la musculation pour se construire « un corps de rêve ».

Seulement, même si la motivation est la, que l’initiative est bonne, il y a souvent des blessures du aux mauvaises connaissances, mauvaises postures, mauvaise utilisation du matériel etc. C’est pour cela que vous avez des coachs sportifs pour vous guider, vous aider à progresser en limitant tous risques de blessures.

 

La plupart du temps, nous voulons aller trop vite, avoir des résultats tout de suite. Nous allons donc augmenter le nombre de séances par semaine, augmenter les charges, les répétitions et ce, sans faire attention aux adaptations possibles, au temps de repos que le corps à besoin.

Par exemple, le délai moyen d’adaptation d’un ligament est de 3 semaines à mois et celui d’un tendon est de 3 semaines à 3 ans. Si vous décider de faire de la musculation et que vous montez en charge trop rapidement et trop souvent, vous risquez la blessure car vous n‘avez pas laissé assez de temps à vos tissus de s’adapter. Trop d’effort , trop rapidement et pas assez de temps de repos = blessures.

Soyez actif, mais pas n’importe comment. Attention à tout ce que vous pouvez voir sur internet, les videos, les exercices « miracles » perte de poids ou abdos saillants… Vous risquerez d’y perdre plus que d’y gagner…

Celine, coach sportif , Rouen

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 2 =